abeilles en gros plan

La société des abeilles est fascinante

Une des plus connues parce qu’une des plus étudiées, la société des abeilles est extraordinaire. Saviez-vous que c’est Karl Von Frisch, tout de même prix Nobel, qui a acquis le plus grand nombre de connaissances à leur sujet ? Cet autrichien est mort en 1982, à l’âge de 96 ans… peut-être mangeait-il tous les matins au petit déjeuner une tartine de miel pour vivre aussi vieux !

les 3 variétés d'abeilles
les 3 variétés d’abeilles

L’organisation et la hiérarchisation des abeilles

Les abeilles sont d’une rigueur incroyable. Chacune d’entre elles a un rôle bien précis pour le bien de leur société, et j’irais même jusqu’à dire pour la survie de leur espèce. Une ruche, c’est un peu comme une usine du temps du Taylorisme, avec trois fonctions distinctes, représentées par trois variétés d’abeilles : la reine, les mâles en minorité, et les ouvrières.

La reine

reine des abeilles d'une rucheLa reine pond de 1500 à 2000 oeufs par jour dès que les beaux jours du printemps arrivent, jusqu’à septembre à peu près. C’est le climat qui dicte quand cela commence et se termine, sachant que c’est uniquement durant la période où les températures sont douces et chaudes.

Les mâles

mâle dans ruche faux bourdonLes mâles (les faux bourdons) dans la société des abeilles ne sont pas très bien vus par les ouvrières, qui les laissent en paix, à se nourrir de leur dur travail, jusqu’à ce que l’un d’entre eux ait fécondé la reine. Mais c’est là que ça se gâte pour eux, car les ouvrières les chassent, et ils ne font pas le poids à quelques centaines contre des dizaines de milliers d’ouvrières qui constituent la ruche. Alors ils errent à l’extérieur, incapables de se nourrir, jusqu’à la mort. Et quand la belle saison revient, elles acceptent de nouveau les mâles, les tolèrent même j’ai envie de dire, afin que l’un d’entre eux se reproduise avec la reine, pour répéter chaque année le même refrain.

Que des filles…

abeilles ouvrières dans rucheEn fait pendant à peu près huit mois par an, les abeilles constituent une ruche 100% féminine. Mais alors pourquoi seule la reine parvient-elle à pondre ? En fait c’est très simple : les ouvrières ne mangent pas la gelée royale, excepté les premiers jours de leur vie. Par contre la reine, même à l’état de larve, reçoit ce précieux aliment en abondance et pendant longtemps. Et les ouvrières lèchent une substance présente sur le corps de la reine qui empêche le développement de leurs glandes reproductrices.

Les fonctions des abeilles dans la ruche

Saviez-vous que dans les 50 jours de leur vie les abeilles accomplissent trois travaux différents ? Voici les différentes étapes :

Jusqu’au 10ème jour de leur existence, les abeilles ventilent l’habitat pour le maintenir à une température constante de 35 °C. Elles nettoient et réparent les alvéoles de la ruche, et nourrissent les larves.

Du 10ème au 20ème jour, elles produisent le miel en emmagasinant le nectar et le pollen, qu’elles déposent ensuite dans les alvéoles. Autrement dit elles vont butiner les fleurs autour de la ruche.

Pendant les 30 jours qu’il leur reste à vivre, elles assurent le gardiennage de la ruche, et gare aux abeilles étrangères qui sont immédiatement tuées. Par contre si elles montres une forme de soumission et quelles sont butineuses, elles sont acceptées au sein de la grande famille.

Encore une preuve que les abeilles sont vraiment une espèce exceptionnelle : s’il manque des ouvrières pour effectuer une tache, et celles qui n’y sont pourtant plus affectées viennent aider leurs consoeurs le temps nécessaire pour que tout rentre dans l’ordre.

abeilles qui butinent une fleur

Je pourrais vous parler pendant des heures des abeilles, tellement elles sont intriguantes. Mais n’ayant pas envie de rédiger un article “scientifique”, je vais m’arrêter là ! En tous cas, vous aurez appris que les abeilles sont hyper organisées, et qu’il n’y a pas de place pour les fainéants (les faux bourdons) !

Laisser un commentaire